Energie et Assainissement en France

Toute discussion sur l’énergie et l’assainissement en France conduit inévitablement à la production d’électricité à partir de sources diverses et aux tentatives des autorités nationales et locales de satisfaire la demande publique en installations d’eau et d’égouts. Actuellement, le pays dépend fortement de la production d’énergie nucléaire tandis que l’eau et les eaux usées occupent constamment les esprits et les délibérations des autorités et de la population.

Énergie, eau et eaux usées

L’importance de l’énergie, de l’eau et des eaux usées pour la santé de la population d’un pays exige une vigilance constante pour veiller à ce que la santé et les moyens de subsistance de la population ne soient pas compromis. La France ne fait pas exception.

Électricité

La principale société de production d’électricité en France est Électricité de France (EDF), qui produit et distribue des alimentations électriques dans le pays. La société a été créée à la suite des politiques de nationalisation du gouvernement en 1946 qui ont vu un certain nombre de producteurs, de transporteurs et de distributeurs d’énergie être contraints de quitter leurs activités au profit d’une seule entité détenue à majorité gouvernementale pour fournir de l’énergie au pays.

La société est maintenant une société à responsabilité limitée, le gouvernement conservant une participation substantielle dans la société.

Énergie renouvelable

  • L’utilisation de l’énergie solaire en France gagne en popularité en raison de la baisse de leurs prix et de l’introduction de subventions gouvernementales introduites en 2006 pour favoriser la commercialisation des panneaux. De plus, la production d’énergie à partir de la puissance de l’eau a maintenu sa popularité avec 3 barrages hydroélectriques en service: le barrage d’Equzon, l’Étang de Loulcem et le lac de Vouglans.
  • La production d’électricité à partir des vents dominants en France ajoutera bientôt du volume à la quantité d’électricité produite à partir de sources renouvelables. Le président du pays a confirmé le premier appel d’offres en janvier 2011 pour la construction du premier parc éolien offshore français. Les fermes, qui seront construites au large de la côte atlantique, devraient produire 3GW d’électricité. La construction d’une autre ferme pour générer une tension similaire sera traitée en 2012.

Production d’énergie par source

Environ 74,5% de la production totale d’électricité est produite par la fission nucléaire, tandis que l’énergie hydroélectrique en fournit 16,2%. La production d’électricité par l’énergie thermique fournit 9,2% et l’énergie éolienne, ainsi que d’autres sources renouvelables, génère un faible 0,1%, bien que ce chiffre devrait augmenter à l’avenir.

Eau

  • Traitement: La tâche de traiter l’approvisionnement en eau, l’assainissement et les eaux usées appartient aux autorités municipales de France. En 2008, il y avait 15 250 stations d’épuration et 17 300 stations d’épuration. Environ un million de tonnes de boues sont produites à partir du traitement des eaux usées et la moitié est utilisée dans l’agriculture. La longueur totale du réseau d’égouts et d’aqueduc en France mesure environ 800 000 km.
  • Sources : La France tire son approvisionnement en eau des eaux de surface et des eaux souterraines. L’eau de surface est fournie par des canaux artificiels tels que le Canal de Marseille qui traverse Coudoux, alimentant ? de l’eau potable de Marseille de la Durance. L’eau souterraine est obtenue à partir des puits par pompage à la surface. L’utilisation domestique totale de l’eau en France est d’environ 6 milliards de mètres cubes soit seulement 3% du ruissellement total qui est d’environ 191 milliards de mètres cubes. La majeure partie de l’approvisionnement en eau potable provient des eaux souterraines (62%) tandis que le ruissellement de surface en fournit 38%.
  • Accès: Une enquête réalisée par le ministère de l’Agriculture en 1995 a indiqué que 370 000 résidents permanents des zones rurales, soit 0,5 % de la population totale, avaient accès à l’eau courante. Leur approvisionnement provient de 30 000 sources d’eau, principalement des puits. Cependant, le gouvernement prévoit d’augmenter le taux d’accès à 100%, d’améliorer la qualité de l’eau en construisant des zones de protection autour de tous les puits et sources ainsi que de maintenir l’approvisionnement en eau en augmentant le stockage de la production et les connexions entre les réseaux existants.

Usées

Bien que la majeure partie de la population du pays soit en mesure d’évacuer ses eaux usées dans les égouts, il reste un fait qu’environ 12 millions de personnes, soit 18% de la population totale, utilisent des systèmes d’assainissement à domicile tels que des fosses septiques. Il a été noté que sur un total de 41 millions d’habitants des zones rurales, environ la moitié sont raccordés à un réseau d’égouts. Cela signifie qu’un peu plus de 10 millions de personnes doivent être connectées alors que, pour diverses raisons, il n’a pas été possible de connecter 9,6 millions supplémentaires.